Ir al inicio del web

Home

Accueil

 

El escudo de los Uribelarrea

 

Le blason des Uribelarrea

 

Origenes de la familia Uribelarrea

La nobleza vizcaïna

La Real Provision de Hidalguia

transcripcion

Uribelarrea en Argentina

Dispersión Uribelarrea

Uribelarrea en España

les acteurs de la famille

Protagonistas de la familia

Arbol Genealógico

Árbol Genealógico

Eventos de la Familia Uribelarrea

Eventos

Evènements

Agradecimientos

Agradecimientos

Remerciements

Fotos varias de la familia Uribelarrea

Fotos Varias

Comentarios de las personas que firmaron el libro de visitas.

Leer mi libro de visitas  

castellano  

Lire le livre de visites   

français

Deja tus comentarios sobre el sitio.

Firmar el libro de visitas

castellano

  signer le livre de visite 

français

 

ultimas noticias

dernieres nouvelles

découverte du village Uribelarrea

 

Descubierta del pueblo  de Uribelarrea

 

Aqui encontraras enlaces relacionados con la familia Uribelarrea.

Sitios Amigos.

Aqui veras todo el web resumido para encontrar mas rapidamente lo que estas buscando.

Mapa Web

 

Versión Española                               Version Francaise

     LE BLASON DES URIBELARREA

Ce site a été créé pour publier tous les renseignements que nous avons collectés sur le nom d’URIBELARREA depuis 1989 jusqu’à ce jour.

Si tu fais partie de notre famille et si tu veux compléter, modifier ou commenter ces renseignements écris-moi à aniceto.uribelarrea@orange.fr 

Signification du blason

 des Uribelarrea 


         L’étymologie du nom est, d’après le livre des noms basques de ENDIKA DE MOGROBEJO, la dehesa bajo el pueblo ce qui peut se traduire par « le gras pâturage au-dessous du village. Il est intéressant de noter qu’il faut lire le nom à l’envers. Le a final en basque  est l’article. Larre= gras pâturage, be =sous et Uri( comme herri, Iri ou Ori)= village ou peuple.

        Le blason semble avoir été composé avec des éléments disparates, en décomposant le nom en deux parties URIBE et LARREA. Or, dès le premier ancêtre il s’est écrit d’un seul tenant.

        Dans le livre des « Escudos de Vizcaya » on trouve pour un URIBE     SALAZAR  les 13 étoiles qui auraient été attribuées au capitaine de cavalerie Don Augustin Eusebio de Uribe Salazar y Robles . Inconnu dans la famille Uribelarrea. La tête de maure et l’alfange figurent sur le blason de Uribe sculpté su la façade d’une ferme de Berriz (il existe toujours) et appartenait à don Pedro de Uribe qui à la prise de la Goleta, en Afrique, en 1535 a coupé la tête à un arabe géant et l’a présenté à l’Empereur Charles Quint. Nous avons bien un Pedro dans la famille, celui qui a construit Ollar Ganekoa à Arrazola en 1519 ; mais son nom sculpté est « Pedro de Abalaelde de Uribe y Areniano » ! Quant au saule vert avec son écusson aux cinq feuilles rouges, il serait d’origine toponymique et appartient, peut-être, au village Larrea.


O R I G I N E S

Lignée originaire de la Seigneurie de Biscaye avec deux maisons dans la paroisse de l’église de campagne d’ARRAZOLA, appartenant au district judiciaire de DURANGO et appelées « OLLAR GANEKOA » (Uribelarrea d’en haut) et « OLLAR AZPIKOA » (Uribelarrea d’en bas).

Sur la façade de Ollar Ganekoa on trouve sur une pierre de taille qui fut une clé de voûte, cette inscription : « Cette construction a été faite par PEDRO DE ABALAELDE D-RIBE Y ARENIANO MDXIX anos » .Sur le relevé cadastral de 1704, effectué à la demande des Conseils Généraux de Biscaye on cite quatre maisons avec ce nom dans les paroisses de GETXO (2) et d’ARRAZOLA  (2).


N O B L E S S E

 

Il se peut que l’une seule des preuves de noblesse ,peu nombreuses, est celle que nous offre le chevalier TORCUATO de URIBELARREA y ARBAIZA, né à ABADIANO, paroisse du district judiciaire de DURANGO, le 18 mai 1778  et qui est parti habiter à BRIONES, ville du district judiciaire de HARO (RIOJA), où, pour se marier et exercer des emplois honorifiques il a dû plaider auprès du Procureur du Roi , après avoir présenté un dossier important devant la Chambre des Biscaïens de la Royale Chancellerie de Valladolid et obtenant d’un même accord l’ORDRE ROYAL  de NOBLESSE en date du 4 mai 1816.

(Ce dossier figure plus loin dans ce site.)

JUAN de URIBELARREA y GAZAGA a présenté un dossier de noblesse devant la Mairie de la vallée d’ARAMAIONA (ARABA) en 1686.

Dans le dossier de noblesse plaidé devant la Royale Chancellerie de Valladolid le 27 septembre 1826 par Marcial ORMAZABAL , habitant à ESCARAY (RIOJA) où il a été baptisé le 3 juillet 1782, celui-ci y figure comme deuxième petit-fils de TERESA de URIBELARREA IBARRA , mariée avec JOSE de ORMAZABAL, originaires tous deux de ARAMAIONA en ARABA.

D’une manière plus précise, un autre URIBELARREA e IBARRA, JUAN, résidant à VERACRUZ et originaire de la Seigneurie de Biscaye a obtenu, à cause de ses deux noms,  la certification de ses armes signée par  le Roi des Armes Don JOSE ALFONSO de GUERRA y SANDOVAL

En outre, elles sont décrites ainsi dans le livre des privilèges de Don JUAN BAÑOS de VELASCO et dans le Nobiliaire de Guipúzcoa.


HERALDIQUE

 

L’historiographe et Roi des Armes Don JUAN ALFONSO de GUERRA y SANDOVAL parle de cette lignée dans le manuscrit numéro 11784, folio 27, conservé dans la Bibliothèque Nationale de  MADRID, où il est dit que les URIBELARREA, originaires d’ARRAZOLA ont pour armes un blason parti 1° sur un champ d’or, un aigle de sable, rampant et volant et 2° sur un champ d’azur, cinq fleurs de lis d’or, disposées en sautoir ; Ces armes ont été certifiées à don JUAN de URIBELARREA IBARRA AREXTI y AURREKOETXEA, résidant à VERACRUZ.

JUAN CARLOS de GUERRA décrit comme propre à cette lignée le blason suivant pour les URIBE LARREA de l’église de campagne de SAN MIGUEL d’ARRAZOLA y GIPUZCOA: parti 1°, sur champ de gueule, avec treize étoiles d’or, coupé en argent, avec une tête de maure de carnation, avec un turban de plusieurs couleurs et une alfange ; -2° sur un champ d’or, un saule de sinople chargé d’un écusson d’argent et sur ce dernier cinq panneaux de gueule disposés en sautoir ou en aspe. Manuscrit 11.531, folio 25, appelé « recueil des maisons de Biscaye fait par l’historiographe et Roi des Armes don FRANCISCO GOMEZ AREVALO DE VILLEFIFRE .

 


 Aniceto Uribelarrea.

aniceto con nietos.jpg (143921 bytes)